Epiphanie

Première fête chrétienne de l’année, l’Epiphanie célèbre la visite de l’enfant Jésus par les rois mages, Gaspard, Melchior et Balthazar. L’Epiphanie a normalement lieu le 6 janvier de chaque année mais ce jour n’étant pas férié, elle est souvent reportée au dimanche le plus proche. Une manière pour les français de profiter plusieurs jours de suite des plaisirs de la galette ! Car la tradition française a fait de l’Epiphanie la journée qui permet de « tirer les rois ». Au XIVème siècle déjà, une fève (le fruit en forme de gros haricot plat !) cachée dans une pâtisserie permettait à celui qui la découvrait de devenir « le roi de la journée ». Aujourd’hui le principe est le même, la fève ayant été remplacée par un petit sujet en forme de personnage ou d’objet commun et la pâtisserie par une galette. Plusieurs petites coutumes sont associées à l’Epiphanie : par exemple, lorsqu’il y a des enfants, le plus jeune va se placer sous la table afin de décider quelle portion de la galette doit revenir à quel convive. Une autre coutume pour le « roi du jour » est de choisir une reine, d’offrir la prochaine galette ou encore les boissons. Si le rite ne varie guère d’une région à l’autre, la nature de la galette peut en revanche être très différente ! Ainsi au centre de la France la galette est constituée d’une pate feuilletée plutôt sèche. Au nord, elle est généralement fourrée d’une pâte à la poudre d’amande, aussi appelée frangipane. Dans le sud, la galette est plutôt une brioche souvent garnie de sucre en gros grains et de fruits confits.

© 2016 Epiphanie